Comment effectuer le drainage lymphatique ?

Deux méthodes en physiothérapie sont utilisées pour réduire l'oedème lymphatique.

Le DLM

Le drainage lymphatique ou DLM est une technique manuelle qui permet de soigner et diminuer l’œdème lymphatique en utilisant deux techniques : le drainage lymphatique et le bandage multicouche.


Qu’est-ce que l’œdème lymphatique ?

Il s’agit d’une inflammation avec des enflures sur une ou plusieurs parties du corps. Il peut être d’origine primaire ou secondaire. Le primaire est dû à un problème congénital du système lymphatique et le secondaire est causé par une pathologie telle que le diabète, adénopathie, certaines infections… ou à la suite d'une opération chirurgicale comme la mastectomie par exemple.

Le drainage lymphatique est indiqué dans des cas précis :

  • Lymphœdèmes primaires : insuffisance lymphatique ;
  • Lymphœdèmes secondaires : post chimiothérapie, mastectomie, tumorectomie, radiothérapie ;
  • Phlebo-oedèmes ;
  • Lymphœdèmes aigus post traumatique ou post chirurgie ;
  • Phlebo-lymphoedèmes ;
  • Lipoedèmes lipo-phlebo-lymphoedèmes.


La pratique du drainage lymphatique est contre-indiquée dans les cas suivants :

Contre-indications absolues : œdème cardiaque, artériopathie périphérique,
infection locale, suspicion TVP non traitée.

Contre-indications relatives : HTA (hypertension artérielle, trouble du rythme), neuropathie, diabète, polyarthrite et CRPS (algodystrophie).

Le bandage multicouche

Ses objectifs sont les suivants :

  • diminuer les reflux et l’hypertension veineuse et capillaire ;
  • accroître le débit veineux et capillaire ;
  • dégrader la fibrosclérose ;
  • augmenter le volume de sang (20%) la vasomotricité et le débit lymphatique ; 
  • réduire la filtration capillaire.